CIPO 2017

Construction d'une salle polyvalente d’un complexe hospitalier

Description du projet

Le CIPO 2017 a pour tâche de financer et de construire une salle polyvalente d’un complexe hospitalier traitant des personnes souffrant de maladies mentales.  La psychiatrie publique au Bénin est peu développée ou presque même inexistante. Il existe uniquement qu’un hôpital psychiatrique dans tout le pays, où les tarifs y sont trop chers.

L’Association Saint-Camille-de-Lellis est une organisation caritative africaine de services pour malades mentaux implantées en Côted’Ivoire depuis 1991 et au Bénin depuis 2004. Le travail essentiel de l’organisation est d’offrir des soins à prix modiques pour les personnes souffrant de ces troubles psychiatriques et ainsi procurer des services psychiatriques contemporains accessibles aux plus démunis.

Le CIPO 2017 collabore donc avec la Saint-Camille pour construire une salle multifonctionnelle au centre déjà existant d’Avrankou-Porto-Novo, dans le Sud du pays. L’établissement, qui accueille présentement plus de 200 malades, fut le premier à être construit au Bénin en 2004 avec une capacité de 85 personnes. Cette salle offrira aux personnes hébergées un espace aéré, sain et sécuritaire dans le but de réaliser des activités de réadaptation (ateliers, stimulation cognitive, renforcement des habiletés sociales, expression artistique ou autres).

Par ailleurs, il faut comprendre qu’au Bénin, les gens souffrant de maladies mentales sont littéralement exclu de la société. En effet, les béninois, de croyance vaudou, voient les malades mentaux comme étant possédés par le démon. Ceux-ci sont donc rejetés par leur famille et doivent se promener nus dans les villes, tandis que d’autres sont enchaînés, toute leur vie, à des troncs d’arbres.

Alors, la salle polyvalente, en plus d’être un lieu qui au quotidien permettra la réadaptation active des personnes malades, il sera aussi, à certains moments, une fenêtre ouverte, de partage et d’échange, entre les personnes malades et la communauté. Cet espace pourra servir notamment de lieu pour présenter les créations artistiques des malades (expositions, pièces de théâtre, spectacles de musique et de danse, etc.) et tenir des séances régulières de sensibilisation du public sur la maladie mentale. Il est aussi prévu de projeter des films éducatifs et divertissants dans cette salle deux fois par semaine. Les projections seront offertes aux patients comme à la communauté, ce qui permettra à la population de démystifier la maladie mentale et ce que vivent réellement les malades.

En résumé, la construction d’une salle polyvalente au centre d’Avrankou permettera :

Équipe

  • Simon Gagnon
  • Pacifique Kabayiza
  • Chloé Gendron
  • Vincent Beaudry
  • Jahnava Leclerc
  • Antoine Marineau
  • Camille Bertrand